Le Maintien à domicile passe par un Habitat Adapté

Le Maintien à domicile passe par un Habitat Adapté

Vivre chez soi quel que soit son âge est le souhait de la grande majorité des français. Aussi, la loi d’adaptation de la société au vieillissement de la population donne-t-elle la priorité au maintien à domicile.

Dans le cadre du maintien à domicile, les logements doivent être souvent réaménagés, les lieux de vie repensés,  afin de faciliter l’accomplissement des tâches quotidiennes, de créer un environnement sécurisé et d’amoindrir les risques de chutes ou de blessures.

Senioren beim Kaffeetrinken halten Daumen hoch

 

Le Maintien à domicile passe par un habitat adapté et Accea+ est là pour le réaliser !

L’habitat adapté permet de prévenir et d’accompagner efficacement la perte d’autonomie alors que les maisons de retraite sont aujourd’hui orientées vers les personnes les plus dépendantes. Le marché du maintien à domicile est donc naturellement en pleine croissance.

L’adaptation du domicile s’effectue au moyen de dispositifs et d’équipements techniques.

Certains des aménagements du domicile relèvent du sens et d’astuces, comme par exemple la pose de tapis antidérapants, le déplacement d’un meuble ou la pose de barre d’appui…
Mais penser un aménagement plus cohérent et plus conséquent nécessite le recours à des équipements spécifiques :

  • L’aménagement de la salle de bains, grâce à une douche ou à une baignoire adaptée ;
  • L’aménagement de la cuisine grâce à des ustensiles ergonomiques et des meubles modulables ;
  • L’installation d’un monte-escaliers, ou d’un ascenseur individuel ;
  • La mise en place de volets roulants et autres équipements domotiques ;
  • L’installation de chemin lumineux …

Le maintien à domicile s’appuie aussi sur des services

Parce que les besoins sont très variés, les recours aux services à la personne, à la téléassistance ou encore aux services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et à l’hospitalisation à domicile (HAD) complèteront si besoin est la logique du maintien à domicile.

Le maintien à domicile est également appelé soutien à domicile

Parce qu’il ne s’agit pas de cloisonner, le maintien à domicile devra à l’avenir intégrer le fait de permettre aux âgés de se déplacer en dehors de leur habitation, de conserver une vie de quartier, un lien avec les commerce de proximité. Il s’agira par exemple d’y associer des services de transport adaptés.

Quelques repères autour du maintien à domicile

  • Les 60 ans sont 90% à souhaiter vivre à leur domicile et la majorité d’entre eux souhaite y vivre le plus longtemps possible*
  • 83% des Français pensent que le maintien à domicile des personnes âgées est une priorité
  • 92% des plus de 75 ans vivent à leur domicile.
  • 50% des personnes âgées de plus de 70 ans vivent seules.
  • Les accidents domestiques tuent 9000 seniors par an.
  • Un plan national d’adaptation de 80 000 logements d’ici à 2017 est lancé dans le cadre du projet de loi autonomie.
  • L’ANAH (Agence nationale de l’habitat) a aidé 13000 personnes âgées à rénover leur logement en 2013. Son budget devrait être abondé de 40 millions d’euros en 2016.

 

Partager cet article